Canada

New York, au cœur de la ville qui ne dort jamais !

Une semaine après notre séjour à Ottawa, nous voilà repartis pour quatre jours à New York avec notre dream team. Et oui nous ne nous arrêtons plus ! Malgré l’espace des articles, notez que les trois dernières aventures se sont déroulées en trois weekend à la suite ! Non non je vous assure, on arrive à trouver un peu de temps pour dormir !

Jour 1

C’est à cinq que nous arrivons à la gare routière de Montréal avec près de 2h30 d’avance pour prendre le bus. Et oui, hors de question de prendre le bus sans être à côté les uns des autres !
On s’imaginait déjà jouer aux cartes et bavarder mais en partant à 22h30 de Montréal pour arriver à 6h30 à New York ça a plutôt été dodo, dodo et dodo !
Ah non j’oubliais, il y a aussi eu le passage de la frontière américaine où tous les passagers du bus sont réveillés pour descendre rencontrer les agents et présenter passeports et visas.

Après une nuit de bus plus ou moins confortable, nous voilà arrivés dans la ville qui ne dort jamais ! (dommage parce qu’on se reposerait bien un peu plus quand même…). Il pleut et il ne fait pas chaud mais on y est.
Nous voilà alors à la gare routière de New York. Mais pas le temps de se poser ou visiter, notre hôte AirBnB nous attend à Brooklyn pour que nous déposions nos affaires avant de partir à la découverte de la célèbre jungle de béton !

New York se compose de cinq arrondissements : Manhattan, Brooklyn, Queens, le Bronx et Staten Island.

Voilà que nous faisons notre première expérience du métro new-yorkais et elle n’est pas des moindres… Il faudrait sûrement un article complet sur l’utilisation du métro à NY !
D’abord, une carte contenant notre forfait nous est donnée. Il suffit simplement de la passer au guichet pour que les portes s’ouvrent non ? Et bien pas tout à fait, les « cartes » sont en fait très fine et très souples… Ils faut les passer ni trop vite, ni trop lentement pour que le lecteur la détecte. En gros c’est hyper galère, on a certainement passé la carte au moins cinq fois chacun avant que les portes ne s’ouvrent la première fois (et presque toutes les fois en fait) ! Alors imaginez quand vous êtes pressés !
Ensuite, bien évidement tout est écrit en anglais ! Il faut alors distinguer le downtown (centre ville) et le uptown (hors de la ville) pour pouvoir se diriger dans les souterrains correctement. Et enfin vous avez le subway local et le subway express c’est à dire le métro local qui fait un arrêt à chaque station et le métro express qui va beaucoup plus vite car il ne fait des arrêt qu’à certaines stations. Autant vous dire que tu ne te trompes qu’une seule fois, parce que perdre 40 minutes de temps car ton métro ne s’est pas arrêté à ta station mais six stations plus loin, c’est drôle uniquement la première fois !

Après 40 minutes de métro, nous arrivons à Brooklyn dans notre appartement. Hyper sympa, trois chambres, deux salles de bains et climatisation ! On s’installe, on ne prend que le nécessaire pour la journée et c’est parti pour encore 35 minutes de transport environ pour retourner dans le centre de New York. Et oui, nous n’aurions jamais imaginé que cette ville est aussi gigantesque ! Tout est loin.
Nous voilà donc au cœur de Manhattan. Pour cette première demie-journée, nous séparons le groupe en deux, ce sera visite du Musée d’histoire naturelle pour les uns et visite de la Gare Centrale et de l’Uper East Side pour les autres.

François, Anaïs et Moi allons faire un « petit » tour dans le Musée d’histoire naturelle. Petit tour qui a duré 2h et où on a pu voir 1/4 du musée (sans lire les descriptions !).  Pour la petite info, ce Musée est le sujet principal du film « Une nuit au Musée » où toutes les pièces de celui-ci (animaux, statues, mannequins de cires…) prennent vie la nuit ! Nous voilà alors face à de gigantesques squelettes de dinosaures, des animaux empaillés qui semblent plus vivants que jamais ! Les deux derniers étages (que l’on a pu faire pleinement) nous transportent dans un autre espace temps. Nous nous sentons comme minuscules face à la grandeur des fossiles préhistoriques et nous réalisons la petitesse de notre passage sur la planète face à la multitude d’espèces animales qui ont existé et qui existent encore.
Pendant ce temps Morgane et Clémence visitent la grande Gare centrale (qui elle aussi fait sont apparition dans de nombreux film américains) et le quartier très chic de Manhattan en passant par les rues et les bâtiments qui font apparitions dans la série Gossip Girls !

Une fois le groupe rassemblé, nous déambulons sous la pluie dans les rues de New York. Une impression de « comme dans les films » se fait (encore) sentir ! La journée se continue par la visite de la New York Public Library : la bibliothèque publique pour traduction. Elle se révèle être très grande et très belle ! Elle possède de nombreuses salles de lecture dont la plus grande et la plus connue : The Rose Main reading room qui vient d’être rénovée. Cette salle est littéralement immense avec des couloirs de livres ! Nous nous promenons avec plaisir dans cette bibliothèque qui fait rêver malgré la foule de visiteurs.

La fatigue commençant à se faire sentir, nous tentons de retrouver une bouche de métro pour rejoindre le Chelsea Market. Bon, sans internet, avouons que nous nous perdons plusieurs fois pendant le séjour pour parfois même réussir à revenir à notre point de départ… Très drôle quand on y pense, un peu moins quand on cherche désespérément un endroit et qu’on tourne en rond ! Bref, en nous « perdant », nous arrivons sur la célèbre avenue Times Square. Vous savez cette grande rue où ils y a des centaines (j’exagère un peu) de panneaux publicitaires plus grands que les écrans de cinéma ! Là où déambulent Spiderman, Bob l’éponge et Marilyn Monroe pour se faire prendre en photo avec vous puis vous demander 20 dollars par personnage ! Là où bars, restaurants, magasins, taxis, motos, sosies riches et pauvres se mélangent pour être une rue hyperactive sans ne jamais s’arrêter. C’est simplement de la pure folie !
Nous nous retrouvons donc dans cette fameuse rue en plein jour, alors forcément ça en jette un peu moins mais ça reste quand même très impressionnant. Nous promettons de revenir la voir la nuit mais pour le moment c’est plutôt objectif courses et repos !

Nous arrivons au Chelsea Market, un ancien entrepôt Oreo réhabilité pour accueillir des commerçants et des restaurants plutôt chics. La foule (de touristes ou de locaux) est toujours présente et cela rend le lieu encore une fois plein d’énergie ! Ca ne s’arrête jamais et nous on a besoin de s’arrêter. Alors direction Brooklyn pour retourner dans notre appartement, se reposer et repartir de plus belle le lendemain. Nous avons d’ailleurs commencé notre repos dans le métro avec une petite sieste pour certaines !!

Jour 2

Pour le deuxième jour nous avons un temps magnifique et une forte chaleur !
Nous décidons de faire un tour dans Brooklyn et plus précisément dans le quartier Williamsburg qui nous avait été recommandé par plusieurs personnes et par de nombreux guides. Nous déambulons dans les rues à la recherche de petits magasins sympas, de petites ruelles… en vain ! Nous avons marché et marché et marché dans un quartier très grand en tournant en rond. Le quartier ne nous a pas semblé très accueillant et charmant comme on nous l’avait dit… Les voies de métro aérienne sont impressionnantes, les rues ne sont pas propres du tout et ne parlons pas des odeurs… Concertation faite, nous marchons jusqu’au pont de Williamsburg et en passant par le parc South Willamsburg où nous trouvons une jolie vue de Manhattan. Séance photo oblige !

Puis c’est reparti pour un peu de marche et de bus pour notre prochaine destination, le pont de Brooklyn ! Mais avant ça, nous traversons quand même Williamsburg en bus : nous passons dans un quartier où une grande communauté juive s’est installée. Un sentiment de saut dans le temps nous traverse. Les enfants jouent dans les rues habillés de robes longues pour les filles et de costumes pour les garçons qui semblent dater des années cinquante ! Les femmes aussi portent des robes traditionnelles très sobres et beaucoup d’écriteaux sont en hébreux.
Après cette petite visite du quartier juif, nous voilà dans la Washington street où nous avons un super point de vue sur le pont de Manhattan. Il est immense et très impressionnant comme tout les buildings et autres édifices de la ville. Nous marchons jusqu’au quartier Dumbo en traversant un petit marché aux puces, où se trouve le Main street park qui donne une vue de Manhattan entre le pont Washington et le pont de Brooklyn. Enfin on peut se poser pour manger un sandwich (pour ceux qui ne l’ont pas dévoré en marchant ) et sans douter de l’hygiène avec laquelle ils ont été préparés ! Quand tout à coup… deux énormes avions militaires débarquent dans le ciel suivis par des hélicoptères et quatre autres avions plus tard ! Ils font un bruit assourdissant et volent vraiment très bas semblant frôler le pont à leur passage. Mon imagination débordante me ramène à penser aux films catastrophe américains où les grosses villes sont attaquées par des aliens ou Godzilla ! Non non ne riez pas ! Bon en fait, ils sont seulement passés devant nous et puis c’est tout ! Dommage y’aurait eu un peu d’action…

Le moment de pause est fini et nous partons traverser le célèbre pont de Brooklyn qui relie Brooklyn et Manhattan. Il y a foule mais nous prenons plaisir à prendre des photos (comme toujours bien sûr!) et a observer la grandeur de ce pont qui contient six voies pour les voitures, une piste cyclable et une piste piétonnière. Le pont d’en face, quant à lui, possède en plus une voie pour le métro ! Incroyable !
Nous arrivons donc une nouvelle fois sur Manhattan où la foule de touristes est toujours présente tout comme les kiosques qui vendent hot dog, glaces et boissons. Nous nous retrouvons une nouvelle fois aux milieux des immenses buildings et des rues interminables.

La visite se poursuit en direction du One World Trade Center qui ne se trouve pas si loin du pont mais Ah non attendez les amis ! Ils n’y aurais pas une station de métro cachée à visiter par ici avant notre prochaine destination ? Oui vous savez City Hall !! Quoi ? Vous ne connaissez pas ? Et bien en fait la station de métro est censée être fermée et plus du tout utilisée mais il est possible de la visiter. En effet, soit à pied avec un guide mais bien évidement c’est payant (et notre voyage ici avait pour objectif principal : les économies !), soit en se cachant dans une rame de métro qui est à son terminus. Le but étant de rester dans la rame alors que tous les passagers doivent obligatoirement descendre car le métro n’a plus de station et part dans les souterrains on ne sait où (enfin si là il est censé passer par la station abandonnée). Bon alors nous voilà en train de monter discretos dans le métro alors que tout le monde descend en essayant de nous cacher de la vue des contrôleurs. On stress un peu ! Mince on est des vrais rebelles illégaux ! On devrait pas faire ça quand même c’est interdit (hein Anaïs ?!) mais c’est excitant un peu non ? Attention les portes vont se fermer et… trois personnes entrent dans le même wagon que nous très décontractées, avec leurs sandwichs et leurs voix vraiment « douces et calmes » (ironie vous l’entendrez), pour le coup la rébellion est un peu moins glorieuse… Haha !
Le métro démarre et s’enfonce dans le tunnel, on attend avec impatience de passer dans la mystérieuse station, on scrute derrière les fenêtres sales du wagon si l’on aperçoit ne serait-ce qu’un bout de cette vieille station mais rien… du noir et des murs. Puis… nous arrivons dans la station tout à fait normale du métro new-yorkais où tout le monde patiente sur le quai pour rentrer chez eux ! Vous l’aurez bien compris, ce fut un gros échec mais on a pu passer par plein d’émotions et ça nous à bien fait rire !

Nous repartons donc vers notre destination initiale : le One World Trade Center et le mémorial des Tours Jumelles. Vous vous rappelez certainement du 11 septembre 2001 où des avions s’écrasent délibérément dans les Tours jumelles de New York avant que celles-ci ne s’écroulent et laissent 2 977 victimes derrière elles. Un mémorial gigantesque a été réalisé, un musée a été installé et le One World Trade Center a été construit dans la zone de l’attentat pour ne pas oublier l’horreur de ce jour. Le mémorial se compose de deux immenses fontaines implantées exactement sur les fondations des tours. Elles sont vraiment très profondes et l’eau finit par s’écouler dans un immense trou dont on ne voit pas le fond. Le nom de chaque victime est inscrit autour des fontaines. Ce lieu de douleur est lui aussi impressionnant par sa grandeur et son architecture.

Pour la petite anecdote Morgane et Moi avons pris une petite photo avec des policiers new yorkais ! Une petite phrase préparée pour les flatter et hop c’est dans la poche ! « Excusez moi, on trouve vos uniformes très beaux, pourrait-on prendre une photo avec vous ? ». Bien joué Morgane !

La fatigue se fait une nouvelle fois sentir. Il faut dire que nous marchons vraiment toute la journée et New York c’est vraiment très grand ! Nous décidons alors d’aller dans Chinatown, autrement dit le quartier chinois pour trouver de quoi manger. La rue dans laquelle nous arrivons semble fermée et ne donne pas envie de s’y installer. C’est alors en traînant des pieds que nous remontons jusqu’au quartier de la Petite Italie pour trouver un petit resto sympa et surtout pour se reposer un peu.

Après un bon repas, nous voilà repartis pour la dernière destination de la journée : Times Square, Broadway et leurs rues lumières. Comme nous prenons le métro, nous arrivons forcément par les souterrains. Je vous rappelle qu’il est 22h environ et donc il fait nuit. Nous prenons les escalators qui nous emmènent lentement à l’extérieur. L’espace de quelques secondes, lorsque nous arrivons dans la rue, nous avons l’impression que la nuit n’est pas encore tombée. La multitude d’écrans géants, des publicités, les enseignes de magasins et restaurants illuminés rendent la rue brillante et lumineuse à en faire plisser les yeux ! C’est dans un quartier incroyablement éclairé et vivant que nous déambulons pour apercevoir le grand magasin M&M’s et les calèches pour touristes qui zigzaguent entre les taxis jaunes et les limousines. Nous en profitons pour photographier la rue sous tous ses profils ! Les couleurs, les bruits, les odeurs et la foule rendent la rue vraiment marquante !

Jour 3

Pour ce troisième et dernier jour nous voilà en direction de LA statue de la liberté, la vraie ! Toujours dans notre optique d’un voyage économique, nous prenons un ferry gratuit pour rejoindre l’arrondissement de Staten Island, l’île au sud de Manhattan. Ainsi, pendant la traversée, il est possible d’observer la Dame Liberté. Évidemment le ferry est bondé mais nous pouvons bien voir la statue tout le long du trajet. De mon point de vue, elle est très belle mais elle est plus petite que ce que je ne pensais. Les photographies se font par dizaines et on peut également avoir une jolie vue sur Manhattan encore une fois.

Après la Statue de la liberté direction la Hight Line. C’est une ancienne voie ferrée aérienne dans un vieux quartier industriel qui permettait aux trains de traverser une partie de la ville. Après de nombreux accidents mortels, le chemin de fer fut fermé puis laissé à l’abandon plusieurs années. Puis juste avant que la ville de New York décide de la détruire, un artiste propose de réhabiliter la voie ferrée en un parc aérien très arboré ! Voilà donc la High Line, un parc linéaire de 2,3 kilomètres qui est vraiment très agréable ! Nous nous promenons dans le parc à travers arbustes et plantes en ayant vue sur la ville et il est même possible, sur une petite portion, d’enlever ses chaussures pour marcher dans l’eau ! Très rafraîchissant et ça donne encore une fois une belle séance photo !

Nous passons ensuite par Central Park, le fameux ! Il est tellement grand (et nous sommes un peu pressés de voir le coucher du soleil) que nous n’arrivons pas à nous décider sur : avons nous le temps d’aller voir le lac ou d’aller regarder les entraînement de Baseball ? Finalement nous nous reposons un peu tout en regardant un entraînement de Softball et nous passons devant « le lac » pour retourner au métro. Bon, ça n’est pas vraiment un lac mais une réserve d’eau en cas d’incendie ! Pas si beau et surtout aucune plage pour se poser…

Nous voilà par la suite au Battery Park afin d’observer le coucher du soleil qui était censé embellir la Statue de la liberté… Bon nouvel échec, les nuages sont au rendez-vous et le soleil ne se couche pas tout à fait au bon endroit (tout du moins pas là où on l’aurait souhaité !). Cependant, nous pouvons tout de même observer la ville qui s’illumine petit à petit dans la nuit qui tombe, les pécheurs qui réussissent à attraper quelques poissons et enfin voir la flamme de Dame liberté s’allumer ! C’est peut être pour cela que son nom original est « La liberté éclairant le monde ».

Enfin, pour notre dernière soirée, après avoir dégusté un très bon ramen japonais (merci Dominique c’té écœurant !), nous voilà dans le Pier and Park à Brooklyn pour admirer la vue de la skyline de Manhattan de nuit ! Une vue absolument époustouflante ! La jungle d’immeubles incolores est remplacée par une multitudes de lumières qui donnent un charme énorme à la ville. Les bruits urbains assourdissants sont bien loin et donnent un sentiment d’apaisement après cette longue journée et les mauvaises odeurs sont remplacées par l’écume et les souvenirs des airs d’été en bord de plage. On est bien, on est libre, on est à New York et on kiffe grave ! Bon par contre il commence a faire froid alors go to dodo et une longue journée de bus nous attend pour un retour à Montréal.

Nous voilà encore remplis de nouveaux souvenirs avec nos amis ! New York nous laisse dans un mélange de sentiments très paradoxal. C’est une ville bruyante, odorante, insécurisante, sale et beaucoup trop grande MAIS… elle est aussi époustouflante pour sa diversité, son architecture et sa grandeur. C’est aussi une ville extrêmement verte ce qui donne une bouffée d’air frais pour nous cinq, petits campagnards que nous sommes ! Outre tous ces sentiments, nous avons passé des moments excellents qui n’ont fait que renforcer une amitié avec beaucoup de joie, de bonne humeur (même si on râle beaucoup ! haha) et de rire !

A très vite pour un nouvel article, on pense fort à vous,

Laury et François !

 

3 Comments

  1. Anonyme

    Article formidable d’un point de vue littéraire et humoristique ! Quelques photos, notamment la dernière sont d’une rare beauté !

  2. ANNY et ROGER

    Coucou. Quel plaisir de revisiter New York que nous connaissons, mais avant 2001, avec vos mots. Quelle énergie est la vôtre !!! Une fois de plus, les photos sont magnifiques. Bonne continuation. A bientôt pour la prochaine lecture. Bisous à tous les 2.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Pour ne rater aucun article,
abonnez vous à notre newsletter